L’ESTIA, un vivier d’ingénieurs et d’entrepreneurs

Flexmag06-Profil02

Créée à l’initiative de la CCI de Bayonne en 1996, l’École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées est la première école d’ingénieurs du Pays Basque (côté français). Elle accueille aujourd’hui plus de 170 étudiants. Grâce aux partenariats académiques diplômant avec l’École d’Ingénieurs de Bilbao et trois grandes universités anglaises, l’enseignement est trilingue et permet aux futurs ingénieurs d’obtenir un diplôme français et européen. Les disciplines enseignées recouvrent trois fonctions industrielles principales : conception numérique et innovation, mécatronique et systèmes embarqués, organisation et gestion industrielle. Le cursus pédagogique fait alterner enseignement théorique et stages pratiques.

Flexmag06-Profil01ESTIA ENTREPRENDRE, le département de l’école dédié aux nouvelles technologies, s’est doté d’un incubateur et d’une pépinière d’entreprises innovantes. « L’incubateur accompagne la future structure pendant les phases initiales de son développement : validation de la faisabilité du projet, élaboration d’un business plan, développement du produit, identification des futurs clients,…. Il accueille actuellement 15 entreprises » souligne Jean-Roch Guiresse, directeur de l’ESTIA. « Dès que le projet est lancé, la nouvelle entreprise intègre la pépinière. Elle y trouve accompagnement et suivi pendant la phase de démarrage, indispensables pour assurer sa pérennité ». Une formule réussie ! Les 10 dernières années ont vu naître plus de 70 entreprises générant ainsi près de 700 emplois dont 75% d’ingénieurs.

Dynamiser et favoriser l’insertion des moins de 26 ans est un des engagements de Technoflex. La R&D de Technoflex accueille ainsi régulièrement en stage des étudiants de la 1e à la 3e année. En fonction de leur niveau d’étude, les stagiaires travaillent sur des modules de renforcement mécanique proposés par Technoflex et/ou abordent la gestion de mini projets. Ils sont supervisés par un responsable la R&D, un professeur expert et des tuteurs externes. Le stage de troisième année, d’une durée de 6 mois fait partie intégrante du mémoire présenté par l’étudiant.

Fortement impliquée dans son implantation locale, Technoflex s’investit également dans la Fondation d’Entreprise ESTIA, dont elle a été co-fondatrice, et qui regroupe des entreprises soucieuses de développer la convergence entre formations supérieures et recherche appliquée. C’est pour l’entreprise l’occasion de faire découvrir les métiers de la plasturgie et de la santé aux jeunes ingénieurs et de jouer pleinement son rôle social. Cinq ingénieurs ESTIA apportent aujourd’hui leur savoir faire au développement de l’entreprise.